Slim Harpo

Jouer le blues comme Slim Harpo, ni plus urbain que rural, toujours garder au creux du chorus, dans le creux de la main, la mélodie et faire en sorte qu’elle s’ouvre en corolle puis…voir danser les silhouettes sur ces airs de Louisiane.

Ce nom d’artiste du grand James Moore, Slim, le longiligne, »Harpo », » harp voulant dire harmonica, je le garde dans mon coeur comme un pace-maker à jamais absent de toute obsolescence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s