En chair et en os

Une femme, une mère au franc parlé est le tissu du peuple, son fil d’or et le sel de la terre.

Qu ‘elle croise Dieu le père ou le facteur, elle lui parlera naturellement sans lui faire parvenir un « Bristol » !

Elle croise un chef de fil dans la foule et peut lui dire « Je vous vois enfin en chair et en os ! »

Et si le coq monte sur ses ergots et se contente de dire : « Eh bien oui, c’est

moi ! »

Le verdict tombera comme un couperet même s’il fait parti de sa famille politique :

« quel trou du cul! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s