Le néant, l’air, la nuit…

Le grand parterre de galaxies

Les frondaisons, ce grand jardin universel,

Pistils d’étoiles, planètes en bouton

Puis, rayons cosmiques concentriques

Un grand trou noir d’antimatière

pas de fumier qui part en fumée

Pas de combustion électronique

Rien de l’idée, de l’imagination,de la conception qui y résiste…

Mon vélo, ta bagnole, sa fusée

Désintégrés !!!

Néant !

Fini ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s