Tournure « art gothique »

Les guitares en plein air des filles

Moiteur légère sous les doigts des joueurs

flammes d’albâtre, de bronze et d’ébène en volutes rondes sur la tournerie,

Ont la danse dans le sang.

Soupir silencieux subsiste dans la poitrine,

l’instant de la fulgurance,

Des cascades de notes en découlent

Et un peu de sauce piquante au coin des lèvres…

On emporte son manger…

Que l’on consomme goulûment.

« La goujaterie n’est pas dans la

jactance… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s