Gil Scott Heron/ Brian Jackson/song of the wind (Bridges/1977)

Song of the Wind https://g.co/kgs/8dtusi

Depuis Bob Dylan jusqu’à Scorpion et cet air sifflé au moment de la chute du mur de Berlin, le vent à toujours été un symbole des idées humaines qui peuvent être changeantes et contraires. Ici Gil Scott Heron évoque simplement la migration forcée de l’esclavage en disant au vent « you alone have been to Africa and at the time in America »/ »Toi seul à le pouvoir d’être en Afrique et en Amérique en même temps… »

Bonne écoute

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s