Mes transports sont d’un commun !

Train de banlieue

Matin gris, visages fermés,

Froids.

frais ou fatigués,

Que font-ils ?

Quel poids ont-ils à porter ?

Le temps qui file

Celui qu’il fait,

Scruter chacun,

Ne sert à rien,

Se croire ému

par une beauté non plus…

Perdre son regard

Au hasard, loin,

Dans le dédale urbain

Unanimement humains,

Les tags géants nous tutoient.

Nous tirent de la torpeur…

3 commentaires sur “Mes transports sont d’un commun !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s