Le cercle de mes sœurs

Je ne sortirai jamais

Du cercle de mes soeurs

M’en croire le centre

Serait le comble

De la prétention

D’une circonvolution

Impossible

Elles ne tournent pas

Autour de moi,

C’est moi qui tour à tour

Tourne autour d’elles.

Pourquoi moi fils unique,

Ai-je autant de soeurs ?

Parce que chacune d’elles

A pris conscience de l’amour

Que je porte à chacune d’elles

Et c’est là que réside l’orgueil…

Et l’aiguillon que je me porterais

Serait d’émettre une préférence.

Et la terre continue de tourner

Dans un bonheur que je découvre

En le sculptant de leurs corps,

En le peignant de leurs visages.

Dans un tel contexte,

sexe rime avec inceste

Et solitaire recours

Les ressources

D’une imagination débordante !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s