Pastorale de banlieue

Voilà l’enivrante saison

Où la nature adolescente

Dans l’ apaisante explosion

De son nuancier exubérant,

Met tous les sens à l’unisson

De sa symphonie éphémère.

Animaux fleurs et hommes sont

En attente d’une naissance

Qui scellera leur parenté

À la Terre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s