Douleur exquise

Je suis plus « oxy »que mort

Dans ce terme vieilli

Que je n’emploie pas à tort

Cette belle oxymore

Dont vous êtes la cause

Et dont je suis atteint.

Empruntée à l’art dentaire,

Elle est pour moi d’une inspiration infinie,

Aiguillon et baume

dans la même préparation

comme un hydromel

Sorcier celtique.

Tout enfin confinera à L’éternité.

Et à Stonehenge nous irons

Remercier le soleil pour cette sensation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s