Et le gris a gagné le bleu…

Je voyais un nuage noir

Tout innocent dans l’azur…

Mais bientôt le gris avale le bleu

Je vois rouge,

J’y croyais moi à l’éclaircie !

J’avais un gilet jaune,

Où j’avais écrit

« Nous sommes du soleil »

Avec ma voix de haute-contre

Tous contre !

Mais le gris a gagné,

Comme une tornade

Qui a tout avalé,

Dans son cercle concentrique

Soit disant centriste

« Sois pas triste ! »

Mais mais mais !

Sans concensus aucun !

Le vent se lève,

Nous attendons la pluie,

Nous attendons l’orage,

La tempête, le typhon,

L’ouragan, le tsunami,

Une révolution rouge, jaune, verte

Africaine et de bon ton

Qui nous ramène le soleil,

Sous lequel pour l’instant :

« Rien ne change »…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s