Lire et elle

Elle me hante

Et je me vante

Sans avoir d’elle

Lu un seul vers

Un soir d’ivresse

De l’intuition

Lu dans son regard

Son plus beau don.

Enlevé au monde

Tel qu’avant

Je le vivais,

Sens et esprit,

Images de l’invisible

Qu’elle révèle

En instantané

Ses clichés enracinés, réels,

À la lisière de l’abstraction

Champ des possibles,

Rivière virtuelle,

Mais primant tout,

Ce qui m’importe

C’est lire et elle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s