Essence d’un sens.

L’oeil révèle

Fait-il tomber les masques ?

C’est un trompe-l’oeil.

Sa nudité est parure,

Armure…

Des cinq sens,

Le toucher dans sa nuit,

la lenteur de son geste,

Tendu vers l’infini.

Fragile équilibre,

Main émue et moite

Mais aimante

Donne à voir

Un océan souterrain,,

L’âme impalpable

de l’amour…

Esquisse ‘aux doigts » gouache sur carton (Denis Morin)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s