Athlète du coeur

Les lueurs de la rampe

L ‘éclairent intimement

D’une couleur orangée

Sur les carmins de ses velours

Le bordeaux est un vin

Qui prodigue une couleur

Sa coupe en est remplie

Et il sourit au monde,

Il est le contraire solaire

D’autres plus obscurs,

Des Brutus, des Cassius

A la dague perfide

Lui est un Rodrigue,

Un Cyrano, un Léandre,

Un Scapin, un arlequin,

Émanent de son feu,

J’ai fait tinté mon verre

Avec un acteur des planches !

Un « athlète du cœur ! »*

* Expression empruntée je crois à Louis Jouvet m’a-t-il dit…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s