Dans son gouffre…

Dans sa gorge naîtra l’eau

Qui lui vient à la bouche,

N’était le sable qui coule

Et s’y engouffre,

Étouffant toute forme

Comme une brume

A l’automne.

Dans son gouffre,

Délaissant à regret

et désir,et jeunesse,

Mordus jadis à pleines dents,

D’une flamme incertaine,

Il descendra vers sa tombe,

Le sang lui battant aux tempes,

Avec dans la bouche l’éternel goût

De l’inachevé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s