Il t’appartient…

Il t’appartient de te mettre au travail

Ou de persister dans ton rêve

nonchalant qui ne sait pas dire non

Et ne finit jamais la fête…

Il t’appartient de la savoir libre

Comme toi,

la jolie femme,

Libre comme l’air !

Alors le vent sera sensuel

Car sans détour, tu pourras

Lui souffler ton désir,

Qu’elle recevra

comme un compliment.

Ta honte est le bruit de tes chaînes,

Encore pesantes…

Pourtant,

La Liberté nous appartient

Et il appartient à l’amour

De concevoir la liberté de l’Autre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s