Les « natures-elles’

Elles viennent des Ardennes,

de l’Aube,

De l’Aude,

du Rhône,

Ou de Lorraine,

toutes ces militantes

De l’amour.

C’e E3st beau un soir,

De les entendre rire

Et leurs accents chanter,

Et de les voir danser,

S’amuser…

Le reste est pour demain,

Le reste est le réel.

Elles sont en plein dedans

Ce sont elles, les femmes,

Ce sont des natures,

Ce sont elles,

Des naturelles…

Mais le lendemain

Ne chante guère

Et sous la lumière crue

De leurs regards,

Je ne pavoise plus,

Pour l’heure,

La lutte est au programme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s