Toi.

Te revoir après tant d’absence,

Discrètement,

Te montrer

Que je n’oublie pas,

Même si je ne suis plus

Et de loin, présent.

Sur le jazz qui te va si bien

A nouveau m’éloigner.

Regretter noyé dans la nuit,

Rouler, sachant bien,

Que l’amour laisse des traces

Sur tout être à jamais.

Sur les êtres qui l’ont vécu,

Pour toujours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s