Vers libres.

Ses mots sont liberté

Elle fait le geste de prendre

D’amour se brûle en furie

Sur des bûchers ardents.

Ses mots sont solitude,

La mer, le vent,

Dans les arbres, les forêts,

Loin des hommes,

Nulle douce lampe

Au coin d’une fenêtre

Dans une ville

Ne berce de sa présence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s