De la coupe aux lèvres… (Impossible rêve de Brel à Guy Béart ?)

Nous irriguerons des déserts,

Puisant profond dans la terre

L’eau de l’idée

Des idées-eau,

L’eau qui enracine les fleuves

Et les plantes, les arbres, la canopée,

L’eau du moteur à eau !

« Oh !

Là, tu vas nous assécher la mer ! »

Comme un canal au Nord se perd,

le rêve de Suez au Sud s’est perdu,

il y a loin de la coupe aux lèvres !

Creusons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s