Fil rouge

Je m’amuse à imiter une muse,

Et qui pourtant m’inspire,

Dans le dédale de ses rêves

Elle garde toujours

Un fil tendu de désir

Et ne lâche pas la main

De qui lui offre son regard,

Elle guide l’inconnu vers la lumière,

Au fond des ténèbres,

Elle a plus peur de perdre le sens

Que du minotaure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s