Nuages…

Et de plus belle

Des automobiles

Immobilisées

Dans le traffic urbain,

S’échappe toute autonomie.

L’indifférence féminine

Cinglante, fraîche

Aux matins des jours

Traverse la rue désinvolte.

Ma vue se trouble,

Je ne fais la netteté

Que sur les nuages

Qui imitent le marbre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s