Jolie Môme Juliette Gréco

https://g.co/kgs/r5c6CB

Avec cette voix sensuelle et grave qui n’appartenait qu’à elle, elle incarnait cette chanson « canaille » de Léo Ferré, la rive gauche, l’existentialisme, l’amour et la liberté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s