Assèchement

N’y avait-il que le désert ?

Quelle source souterraine

nourrissait l’oasis ?

J’avais soif de chanter


Les mots que l’eau me dictait.

Comment me suis perdu ?

J’ai bu jusqu’à « plus soif »

Mais mon cœur était sec.

N’avais-je été qu’un mirage ?

Une promesse d’amour

Oubliée ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s