Maintenant que tu es là…

Chevauchant mers, sables et marées

Faisant fi de l’écume où des peintres t’on dessinée échevelée,

Tu me reviens de l’autre côté de la terre où je vivais parmi les hommes

et leurs principes jaloux que j’avais fait miens pour survivre

et ne plus me poser de questions et m’adonner à la boisson…

Ne t’attendant plus mais entendant ton galop serein,

Je me retourne et

Maintenant que tu es là,

Désirant de moi tant d’amour, à mes bras attelée,

C’est la révolution de ta course

Qui me coupe le souffle

Et fait battre mon coeur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s