Qu’est-ce que je vais faire de toi ?

Tu m’aimes ? tu me quittes ?

Nos mondes, signe des temps, « sont trop différents » dis-tu…

J’avais pourtant emmené ma brosse à dents « au cas où »…

Mais tu me reconduis à la gare…

Gare à moi si je te perds pourtant, je n’aurai pas d’autre chance…

Sado Maso Spécial est notre canal de la Marne à nos reins

Parfois un mot de moi t’apparaît agressif

quand il se voudrait seulement subversif…

(Tes chevaux de l’instruction qu’effraient mes tigres de colère ?)*

« Je manque d’affection envers toi », dis-tu aussi…

Peut-être ne suis-je pas

de la catégorie des « amants de l’amour » ?

Comme le chante d’une manière tellement romantique John Cale*

Je fredonne la mélodie « tranquillement » qui est ton mot

et « quand tu dis : »Qu’est-ce que je vais faire de toi ? »

Il y a comme la promesse que ma seule mort

sera de mourir d’amour et que tu fermeras mes yeux

les ayant auparavant fermés sur mes conneries…

Je sais que l’on s’aimera _mal_ mais longtemps.

*« The tigers of wrath are wiser than the horses of instruction »/Les tigres de la colère sont plus sages que les chevaux de l’instruction. » William Blake (1757-1827) (à propos de la Révolution française…)

*John Cale : « I’m not the Loving kind » (Slow Dazzle (1975))*

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s