Désincarné

Ce rôle incarné,

ce genre sexué,

Ce corps qui toujours demande,

Sa dose de chair réclame,

Son pesant de viande,

Sur les charbons ardents

De l’enfer, à feu et à sang,

Ce désir sans but ni fin,

Je le veux désincarné

Par la magie du regard,

Par la force d’une âme,

Qui portera l’estocade,

Que la bête en furie attend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s