Extra version

Entendre les mots fuser

Vannes grandes ouvertes au délire

Fusées d’amour entre hommes

Portés à rire de tout, le sexe au centre

Esquiver le vulgaire par la verdeur du verbe

Ou le calembour d’un coeur qui tambourine,

Car bassesse ne rime qu’avec paresse

En fin de compte….

Payer sa tournée et repartir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s