Citation : 

« Nous avons toujours pensé que ce qui peut être dit de plus philosophique sur le fourvoiement éternel de l’homme, c’est que celui-ci a horreur de l’abolition des contraires. Or, le plus fécond espoir de l’existence nous semble précisément résider en des actes où se manifeste le refus des antinomies psychiques et métaphysiques que prétendent nous imposer les lois de la famille, de la religion et de l’ordre social présent ou à venir… »

Gilbert Lely (1904-1985) (L’épouse infidèle (1966))

Belle rencontre que celle de ce poète, ami de René Char et grand exégète du marquis de Sade.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s